La saison BIXI 2023

Saison BIXI 2023

BIXI : Bon pour moi, bon pour tous

Qui dit printemps dit saison BIXI 2023! 15 ans déjà que le service de location de vélos a fait son apparition au Québec, en commençant par les rues de Montréal!

Cet anniversaire est l’occasion de reconnaître les changements positifs que les vélos ont amené dans le quotidien des citoyens, mais aussi dans notre société. Force est de constater que BIXI est non seulement bon pour moi, mais qu’il est bon pour tous.

Cette saison, nous vous réservons plus de 10 000 BIXI, qui vous attendront bientôt dans près de 850 stations réparties dans 8 villes du grand Montréal, et… plusieurs surprises! Du 15 avril au 15 novembre, attachez votre casque de vélo, ça va pédaler!

Bon pour l’environnement

En 15 ans, les BIXI ont été en mesure d’aider les citoyens à parcourir plus de 175 millions de kilomètres sans voiture, économiser 17 millions de litres d’essence et sauver 35 000 tonnes de CO2. C’est énorme! Les BIXISTES ont pu profiter du beau temps, faire du sport et se rendre à destination en un rien de temps. Les automobilistes et utilisateurs des autres transports en commun ont pu, quant à eux, profiter de routes moins congestionnées, d’une ville apaisée et d’une meilleure qualité de l’air. Au Québec, le transport routier est responsable à lui seul de 34,4% des émissions totales de gaz à effet de serre. Ça vaut la peine d’éviter les déplacements en auto solo sur des courtes distances!

De plus, les BIXI étant conçus avant tout pour être robustes, sécuritaires et maniables, ils permettent chaque jour à plusieurs usagers d’utiliser le même vélo. Cela réduit nettement le nombre de vélos et de pièces nécessaires pour assurer les déplacements de tous.

Alors que l’étendue du territoire couvert par les stations BIXI s’étend sans cesse à travers le Québec, les BIXI électriques rendent le service plus accessible et facilitent les trajets sur de longues distances, limitant ainsi au maximum le recours à l’auto solo.

D’ailleurs, pour la saison 2023, 247 nouveaux BIXI électriques rejoignent la flotte, déjà l’une des plus vastes en Amérique du Nord, totalisant maintenant 2 640 vélos! De nouvelles stations électriques seront aussi installées à travers le réseau pour les recharger sur place et faire en sorte que vos trajets débutent avec une batterie pleine. Préparez-vous pour un été électrisant!

Bon pour l’économie locale

BIXI, en lui-même, est un produit local. À travers ces vélos imaginés par le designer québécois Michel Dallaire, conçus par le manufacturier saguenéen Cycles Devinci, achetés par les villes du grand Montréal, entretenus par l’entreprise d’économie sociale CycloChrome et rendus disponibles aux citoyens par l’OBNL qu’est BIXI, c’est l’économie d’ici qui rayonne. Mine de rien, en vous permettant d’aller facilement travailler au bureau, les BIXI génèrent plus de 500 emplois directs et indirects à travers le Québec et contribuent au fleurissement de PME québécoises. Il y a de quoi être fiers!

De plus, selon une étude, pour chaque dollar déboursé par un automobiliste pour l’utilisation de son véhicule, nous payons, en tant que société, 9,20$. Pour l’utilisation d’un vélo? 0,08$. Sans parler du fait que nous déboursons collectivement 7,6 milliards de dollars chaque année (soit près de 1 000$ par habitant) pour les coûts liés aux accidents de la route, à la congestion et à la pollution. En choisissant d’adopter un transport en commun comme BIXI, nous utilisons nos rues différemment. Nous préservons les ressources que nous avons, dépensons moins pour les réparer et pouvons répartir nos fonds collectifs différemment.

Et nous ne parlons même pas de l’impact des vélos sur les commerces locaux! BIXI est rapidement devenu un incontournable en facilitant les déplacements de proximité, connectant citoyens et commerçants et permettant plus d’achalandage. CAA-Québec estime d’ailleurs que, lorsque l’utilisation d’un vélo permet d’éviter l’achat d’une voiture, ce sont en moyenne 11 000$ que les Québécois gardent en poche et peuvent dépenser en produits d’ici.

Bon pour notre société

BIXI a pour mission de transformer l’expérience urbaine par une mobilité active, accessible, innovante et collaborative. À l’heure actuelle, on estime que 88% des Canadiens sont sédentaires ou carrément inactifs. C’est-à-dire qu’ils font moins de 150 minutes d’activité physique modérée ou vigoureuse par semaine. Cette sédentarité croissante nous expose à des risques importants pour notre santé personnelle et celle de notre société. En tant que transport en commun actif, BIXI vous propose de changer la donne et d’opter pour le vélo pour vos déplacements. Simplement en vous rendant au travail à BIXI, vous avez l’occasion de faire vos 150 minutes d’activité physique, sans même aller au gym. Bon pour moi, bon pour tous!

BIXI contribue également à maintenir les connexions entre des amis, des familles, des partenaires amoureux en réduisant la distance qui les séparent. Lorsque les déplacements entre les villes et les quartiers où ils résident sont faciles, pas besoin de posséder une voiture! L’idéal de la ville 15 minutes? Ce n’est pas réservé aux grandes métropoles. Nous avons tendance à l’oublier, mais le vélopartage est plus qu’un simple moyen de transport. C’est une infrastructure qui contribue à rendre les milieux de vie agréables, qui égaie les villes, qui leur permet de repenser leur futur.

Et c’est tout cela qui nous pousse à affirmer que BIXI est bon pour moi, bon pour tous.

Abonnez-vous pour un mois… ou plus!

Plus de 2 trajets à BIXI par semaine depuis le début de la saison BIXI 2023? Envie de profiter de tous les avantages membres, comme des trajets de 45 minutes illimités à BIXI régulier inclus ou des déplacements à BIXI électrique plus économiques sans aucun frais de déverrouillage, ni dépôt de sécurité? Procurez-vous un abonnement mensuel BIXI! Payez votre abonnement tous les 30 jours et profitez des vélos aussi longtemps que vous en avez besoin! L’abonnement se termine seulement au moment où vous choisissez de le désactiver.

BIXI, c’est maintenant à l’année!

La fin de la saison 2023 ne veut pas dire que le service n’est plus disponible! Dans le cadre d’un projet pilote, un réseau de 150 stations est accessible à l’année dans une zone d’environ 100 kilomètres carrés couvrant 7 arrondissements montréalais.