Retour au blogue
Publié le 2020-04-22

Prenez note qu’en cette période exceptionnelle, il est préférable de rester à la maison. 

Délaisser votre voiture pour prendre un BIXI ou votre vélo personnel, c’est un beau geste que vous faites pour la planète, et pour vous-même. Vous êtes encore sceptique? Voici un top 3 des bonnes raisons de chevaucher votre fidèle destrier.

 

 

1. Ça permet de réduire les émissions de carbone

Le vélo demande définitivement du travail à vos muscles, mais il dispose d’un avantage indéniable : il n’émet aucune forme de gaz polluant dans l’air.

À titre d’exemple, au Danemark, où le vélo est largement répandu, son utilisation permet de réduire les émissions de carbone de 110 000 tonnes par an. Si on décide tous de se déplacer autant que possible en vélo, on fait définitivement un beau geste pour notre planète et par la même occasion pour nous-mêmes, en bonifiant, à notre échelle, la qualité de l’air.

 

2. Ça réduit la pollution sonore

Pas de doute là-dessus : un vélo fait définitivement moins de bruit qu’une voiture. Dans une ville comme Montréal, avec ses plus de 1 700 000 habitants, on peut dire que de réduire le recours à la voiture est non négligeable pour le bien-être de nos tympans.

En 2014, une étude de l’Institut national de santé publique du Québec dénombrait au moins 640 000 personnes exposées à des niveaux de bruits environnementaux nuisibles. Quand bien même que l’avion joue un rôle important dans ces statistiques, les véhicules roulants à moteur ne sont pas à négliger. Le calme sonore qu’offre le vélo permet d’apprécier d’autres sons qu’on a du mal à entendre lorsque la pollution sonore se fait trop forte, tels que le chant des oiseaux ou le vent dans les feuilles des arbres.

 

 

3. Ça permet d’en profiter pour ramasser des déchets

Lorsqu’on se déplace en voiture, on ne peut définitivement pas s’arrêter pour ramasser un papier ou un autre détritus qui traîne par terre.

À vélo, il est possible d’avoir recours à cette bonne pratique qui est de s’arrêter, de manière sécuritaire, pour ramasser les déchets que l’on rencontre sur notre route, notamment dans les parcs. On peut alors les mettre dans leur juste place, à la poubelle, au recyclage ou au compost. (On n’oublie pas l’importance du tri!)

 

 

C’est pour ces quelques raisons, et plusieurs autres, que Jour de la Terre Canada est heureux de s’associer cette année encore à BIXI, qui le soutient dans la diffusion de sa campagne. Jour de la Terre Canada ne peut que vous encourager à utiliser le vélo comme moyen de transport le plus souvent possible!

Écrit par : Équipe Jour de la Terre